Italian - ItalyFrench (Fr)English (United Kingdom)
Arrivée Départ



Le Centre de Florence
Hotel Fedora, hôtel deux étoiles à Florence, offre la possibilité de rejoindre, en quelques minutes, le centre historique de Florence.

Voici quelques uns des merveilleux points historiques et artistiques près de l'hôtel :



PIAZZA DUOMO


Au cœur du centre historique de Florence, Piazza del Duomo étonne le visiteur qui commence ici son tour des secrets de l'art et de l'histoire de cette ville.

Les marbres polychromes du Duomo de Florence, (Cathédrale de Santa Maria Novella, construit sur les ruines de l'église de Santa Reparata) s’imposent sur la scène.
Le projet, voulu par la famille de la « Signoria », a été réalisé par Arnolfo di Cambio.

Autour de la construction de la cathédrale vivent les plus grands artistes de l'époque, de Giotto à Francesco Talenti, jusqu'au Brunelleschi qui a conçu l'élément le plus audacieux de la place : le dôme majestueux, sur le modèle du Panthéon de Rome.

Le clocher de Giotto, placé dans une position inusuelle par rapport aux autres tours, aligné avec la Cathédrale, a une ligne mince et une structure enrichies de beaux marbres colorés.

Enfin, le baptistère de Saint-Jean, le saint patron de Florence, embelli par deux portes : une décoré par Andrea Pisano et l'autre décoré par Lorenzo Ghiberti.

PIAZZA DELLA SIGNORIA

Piazza della Signoria, la place centrale de Florence, est encore aujourd’hui le centre de la vie politique et sociale.

Siège du pouvoir civil avec le Palazzo Vecchio, la Piazza est situé dans la partie centrale de la ville médiévale, au sud de la cathédrale et à quelques dizaines de mètres du Ponte Vecchio et de l'Arno, le fleuve de Florence.

La pièce la plus importante de la place est le Palazzo Vecchio, construit entre 1299 et 1314 pour donner un lieu digne aux « Priori delle Arti », les représentants de sociétés professionnelles qui depuis 1282 geraient le gouvernement de la ville et qui habitaient au Bargello.
Le plan architectural est attribué à Arnolfo di Cambio qui, dans les dernières années du XIIIe siècle, est engagé dans les chantiers les plus importants à de Florence : Duomo, Santa Croce et le nouveau cercle des murs.

En particulier, la tour d'Arnolfo, 95 mètres de haut, a une solution architecturale originale, étant alignée avec le balcon en saillie, au lieu d’être placée en position centrale.

La Loggia dei Lanzi, construite pour accueillir les discours publics, est devenu une scène stable pour quelques sculptures importantes telles que Persée de Benvenuto Cellini et le Ratto delle Sabine de Giambologna.

La fontaine de Neptune par Bartolomeo Ammannati et la statue équestre de Cosme I par Giambologna complètent la place où Savonarole a été tué sur le bûcher. Une plaque commémore le triste évènement.

Pendant le Festival « de la Fiorita », qui a lieu chaque année le 23 mai pour commémorer l'incendie de Savonarole, après la célébration de la messe dans la chapelle des Prieurs au Palazzo Vecchio, les frères dominicains, les autorités municipales et les citoyens descendent dans les rues pour répandre des pétales de fleurs sur l'endroit exact où Girolamo Savonarola était pendu et brûlé. La cérémonie vient du fait que le lendemain de la mort, l'endroit de la torture a été trouvé recouvert de fleurs.